jeudi 5 juillet 2007

Qui sommes-nous ?

"Agir pour l'anglais" regroupe des bénévoles qui veulent un monde différent, où chacun puisse apprendre l'anglais dès le plus jeune âge, où le fait d'avoir un bon accent ne soit plus limité aux personnes qui ont eu la chance de naître dans une famille anglophone.

Notre association est principalement constituée de parents, de retraités qui pensent à l'avenir de leurs enfants et petits-enfants.

Le tout-anglais, c'est possible !

Nos principales revendications sont :
  • diffusion d'enregistrements sonores dans les maternités.
  • enseignement dès la petite section de la maternelle.
  • intégrer l'anglais au tronc commun obligatoire.
  • les français regardent énormément de séries américaines. Quel dommage qu'elles soient doublées ! Nous proposons le sous-titrages des films américains à l'instar du commissaire européen au multilinguisme M. Leonard Orban.
  • défiscaliser les formations en anglais qui recouvre déjà la majorité des formations en entreprise.
  • recruter des locuteurs natifs pour nos professeurs (cf. partenariat entre certaines écoles espagnoles et le British Council).
  • incitation à l'immigration des anglophones natifs (facilités pour les prêts immobiliers).
  • remplacer les heures destinées à la LV2 par des heures de cours d'anglais comme cela se fait en Italie.
  • A partir de la 6e, enseignement obligatoire de certaines matières en anglais (par exemple les matières scientifiques puisque les sciences se font en anglais).
L'anglais ? c'est trop facile !

L'anglais, du fait de sa grande facilité d'apprentissage, s'est imposé peu à peu dans le monde entier. Nous ne pouvons que nous féliciter de ce soit courageux d'une langue qui permet des échanges avec le monde entier. En effet l'Histoire a permis à l'anglais de se développer aux quatre coins du monde.

18 commentaires:

Stéphane Veyret a dit…

Ce site est-il une plaisanterie ? Avez-vous vraiment trouvé des parents d'élèves qui souhaitent assouvir leur enfants aux tout-puissants États-Unis ? Souhaitez-vous vraiment perdre votre culture, votre identité, votre âme, bref, vous prostituer pour les anglo-saxons ? Et par la même, jeter 90% de la culture mondiale ? Souhaitez-vous vraiment que vos enfants ne parle plus que cette langue si compliquée qu'elle est l'une de celles qui crée le plus de dyslexiques ?

Anonyme a dit…

à stéphane:
L'anglais n'est plus seulement la langue des Etats-Unis, c'est aussi la langue de l'Europe. N'oublions pas que les Etats-Unis nous ont sauvé en 1944. Les enfants peuvent continuer de parler français en famille. Nous voulons simplement leur donner toutes leurs chances pour leur avenir, pour qu'ils puissent lutter dans un monde de compétition. Vous ne pouvez pas être contre ça!

Stéphane Veyret a dit…

Je ne reviendrai pas sur ce qui s'est passé en 1944, même si je ne suis pas complètement de votre avis... Quant à l'enseignement de l'anglais aux enfants pour leurs donner les meilleures chances, c'est une réaction bien simplicite. En faisant en sorte que tout soit en anglais, vous donnez les meilleurs chances... Aux anglo-saxons ! Enfin, je vous rappelle que, contrairement à vos croyances, l'anglais n'est pas la langue de l'Europe, seule une minorité d'Européens parlent cette langue. Savez-vous que depuis l'entrée de la Roumanie, la langue la plus parlée en Europe est le Français ?

Anonyme a dit…

Et pour paraphaser BH dans une des répliques du film fameux de 2004 où il a joué un petit rôle :

Inglich iz a facil langage. Ce qui se traduit par l'anglais est une langue facile (Excusez moi pour les fautes mais je n'ai fait que 10 ans d'anglais et un peu plus de 50 de français)

Anonyme a dit…

Vos arguments sont tellement lourds et vos slogans à la limite du ridicule, vous aurez du mal à vous faire entendre si vous continuez dans le registre parodique.

En plus, vous vous vantez de supprimer les commentaires qui vous dérangent : cela dénote d'une belle ouverture d'esprit :

Sans blague, vous êtes combien dans votre association : 3, 5, 10, plus ?

un parent a dit…

@23 août 07:43:
Pas besoin d'être nombreux : l'anglais progresse naturellement. On est juste là pour donner un petit coup de pouce parce que à ce rythme là il faudra attendre 10 ans avant qu'on ne supprime le français des universités.

Anonyme a dit…

Si le but c'est de parler anglais partout, effectivement... Mais dites-moi, votre blog tout en français, c'est ringard, non ?

Pour des gens qui prônent le tout anglais, c'est pas très logique.

Stéphane Veyret a dit…

Je ne comprends vraiment pas là. Si l'anglais est si facile que vous le dites, pourquoi certains n'arriveraient pas à lire ou faire des commentaires dans cette langue ? Est-ce que vous vous rendez comptes que même vos actes contredisent vos paroles ?
De plus, vous mélangez tout : sous prétexte que l'on s'oppose à votre dictature linguistique, on ne saurait pas parler Anglais ? Je parle très bien cette langue, figurez-vous, sans doute mieux que la plupart de vos adhérents.

Anonyme a dit…

Pourquoi il est en français :
Seriez-vous capable de faire tous vos commentaires en anglais, vous ? Si vous êtes aussi contre l'anglais, j'en doute. Comprendriez-vous tout ?
Et surtout, tous les parents d'élèves ne sont pas encore bilingues, ils n'ont pas eu la chance de commencer l'anglais assez tôt eux, c'est à eux que ce blog s'adresse.

Nennu a dit…

Stéphane, comme tu le dis dans ton premier commentaire, je crois que ce site est effectivement une plaisanterie destinée précisément à susciter la consternation dont tu as fait preuve. Même si j'approuve totalement le contenu et la méthode de ce site, je n'aime pas voir les gens tournés en bourrique trop longtemps, surtout quand ils défendent des valeurs qui sont les miennes alors je vends la mèche ! Mais encore une fois, je souligne la remarquable efficacité du mode de communication de ce site, qui t'a fait déployer un argumentaire intéressant en provoquant chez toi de l'indignation.
Quant à ce bon salaud qui t'a tenu tête alors qu'il était d'accord avec toi, je lui dis : good joke, man !

Rachida DATI a dit…

Rachida DATI :
Actuellement, on ne demande même pas aux candidats s'ils parlent anglais

Xavier DARCOS a dit…

Moi, Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale j'annonce ma volonté de faire de la France une nation bilingue en finançant l'installation de dispositifs de visioconférence pour l'enseignement de l'anglais.

Anonyme a dit…

Je suis déçu par Darcos, pourquoi le bilinguisme ? A quoi bon le français ?

Stéphane Veyret a dit…

À Nennu > Merci, je suis bien tombé dans le panneau ! :-)
Il est vrai que j'ai eu un doute au début, mais ce site utilise tellement l'ironie que l'on se demande parfois si c'en est vraiment. Mais j'ai regardé le film de la rentrée, et cela m'a un peu soulagé… :-)

Anonyme a dit…

les derniers à avoir voulu l'hégémonie sont les nazis.
pour moi, ceux qui vuelent l'anglais über alles sont des nazis également.

quant à la personne anônant les bêtises qu'on lit dans les livres d'histoire pour spectateur moyen de TF1 :
L'anglais n'est plus seulement la langue des Etats-Unis, c'est aussi la langue de l'Europe. N'oublions pas que les Etats-Unis nous ont sauvé en 1944. Les enfants peuvent continuer de parler français en famille. Nous voulons simplement leur donner toutes leurs chances pour leur avenir, pour qu'ils puissent lutter dans un monde de compétition. Vous ne pouvez pas être contre ça!

1)aucun état n'a pour langue l'anglais dans l'europe continentale. Si l'anglicisation s'accélère, c'est parce que l'AELE a imposé l'anglais. Maintenant ses membres noyautent l'ancienne CEE.
2) les Etats Unis et l'Angleterre ont permis de revitaliser et réarmer l'allemagne, de même que les capitalistes français, pour les uns écraser son influence (mondiale à l'époque) et pour les autres en finir avec le front populaire.
3) l'avenir des enfants passe par la connaissance de leur passé et de leur langue, car sinon nous aurons à nouveau ce qui se passe dans les pays humiliés par la présence étrangère : un regain nationaliste qui débouchera sur de sanglantes batailles.
Et ce n'est pas parce que nous parlerions tous la même langue que ça n'empêcherait pas les conflits : les EUA et l'angleterre se sont tapés dessus par 3 fois.

maintenant, les enfants qui apprendront dès le départ deux langues seront tôt ou tard décontenancés car ils chercheront leurs racines : ce sont les élites rompues à l'éducation de l'occupant qui se sont rebellées.

et pour répondre à stéphane veyret, je pense que ce site est une plaisanterie, d'autant qu'il est rédigé en français....ou alors il doit être interdit au plus vite pour contenu injurieux envers la langue française,

Anonyme a dit…

Quelle est cette association qui milite pour le tout-anglais ? Est-ce une association française ? Je n'ose le croire ! Comment, si cela est vrai, pouvez-vous être le chantre d'une langue porteuse de la culture impérialiste américaine ?
L'anglais dès la maternelle ? On appelle ça du lavage de cerveau, non ?
Nos enfants n'écrivent plus "musique" mais "music", 'danse" mais "dance"... L'école n'arrive plus à réussir dans son enseignement de l'orthographe française... Ne vous sentez-vous pas un peu responsable ?
Fermez vite ce site et mettez fin à votre association... je crois que c'est le mieux que vous ayez à faire...

Anonyme a dit…

De nombreux parents français prévoyants envoient leur progéniture au pair ou en stage au Royaume-Uni, afin qu'ils puissent apprendre comment doit parler et penser un être civilisé. Je propose que l'Education Nationale rende obligatoire de tels stages, dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité.

Patrick.

Anonyme a dit…

Le gouvernement anglais a décidé en 2004 d’abandonner au collège l’enseignement obligatoire d’une seconde langue, en mettant l’accent sur les économies réalisées et sur les avantages qu’ont les anglophones dans les négociations internationales, l’anglais appris faisant toujours pâle figure face à l’anglais langue maternelle.

Retrouvons notre dignité : lorsque nos enfants apprendront l’anglais dès la maternelle à la place du français, ces avantages des pays anglophones disparaîtront du même coup.

Patrick.